Us et coutumes

Coutumes vezo et sakalava " Fomba gasy "

Le respect des ancêtres constituent une règle de vie et une philosophie chez les populations malgaches. Si certains fomba, traditions, sont modifiables dans la forme, ils ne peuvent être remis en cause par principe.
Les histoires des malgaches sont extraordinaires, infinies et nous semblent parfois invraisemblables, il faut faire appel à une quelconque spiritualité et à une ouverture d'esprit certaine …

fitampoho

-Le"Fitampoha":bain de relique royale chez les Sakalava du Menabe. La cérémonie se déroule périodiquement et présente un symbole pour le peuple Sakalava . c'est le moment où les reliques

des Rois sont transportées dans la rivière de Tsiribihina. Bain de relique est une féstivité qui occupe toute la population pendant quelque jour. Il est très apprécié par les touristes.

- Chez lesSakalava, les hommes et les femmes se marient traditionnellement ensemble. Quand la mariée tombe enceinte, le marié doit offrir un coq rouge à ses beaux-parents avant les six mois de grossesse, pour qu'il ai autorité sur son enfant. S'il ne le fait pas, les parents de la mariée peuvent considéré l'enfant comme le leur. A la naissance du bébé, le père doit offrir un zébu aux grands-parents maternels pour que ces derniers ne se chargent pas de l'éducation du petit. En revanche, si le  père n'offre rien, l'enfant restera celui de la mère et de sa famille et ne reposera jamais dans le tombeau paternel.

- Quand ils font un vœu (pour le bon déroulement d'une fête de circoncision "savatse", une naissance par exemple), les sakalava et les vezo laissent tomber quelques mèches de leurs tresses sur leur nuque pour que leur souhait se réalise.

kilalaka

  Le"kilalaky": la danse du Menabe remise au goût du jour
  Dans les boîtes de nuit, à la radio, dans la rue, vous entendrez les derniers tubes de kilalaky …    Rythme endiablé sur lesquels les secousses déhanchées relèvent de la performance !
  Des jeunes musiciens et danseurs vivent le kilalaky et leurs chansons sont de toutes les fêtes.
  Si le kilalaky actuellement est très rapide, il se dansait plutôt de façon très pudique et délicate   … d'après les anciens.

 

 

 

Le Sakalava et ses ancêtres

Véritables vestiges, les tombeaux funéraires sont sacrés chez les Sakalava. Dans un état avancé, la plupart de ces tombeaux ont été pillés par les trafiquants d'art.
Les statues qui les décorent sont véritablement magnifiques et les histoires qu'elles suggèrent passionnantes. Scènes de la vie, de sexualité, de fécondité, de travail …

Les décorations des tombeaux sakalava sont en bois sculpté, ceux que vous aurez l'occasion de voir sur la route de Mangily sont des tombeaux en béton, peints, ceux des Antandroy.
Au centre de Kirindy ou au Parc Menabe de Morondava, vous trouverez des reconstitutions intéressantes des tombeaux sakalava. A Mangily, un véritable tombeau sakalava reste accroché sur un point de vue splendide.

Véritables vestiges, les tombeaux funéraires sont sacrés chez les Sakalava. Dans un état avancé, la plupart de ces tombeaux ont été pillés par les trafiquants d'art.

Les statues qui les décorent sont véritablement magnifiques et les histoires qu'elles suggèrent passionnantes. Scènes de la vie, de sexualité, de fécondité, de travail …

Les décorations des tombeaux sakalava sont en bois sculpté, ceux que vous aurez l'occasion de voir sur la route de Mangily sont des tombeaux en béton, peints, ceux des Antandroy.
Au centre de Kirindy ou au Parc Menabe de Morondava, vous trouverez des reconstitutions intéressantes des tombeaux sakalava. A Mangily, un véritable tombeau sakalava reste accroché sur un point de vue splendide.